Gagnez, Apprenez et économisez !

No Data Found

Aucune information disponible

Suites aux événements ayant eu lieu dans la nuit du 13 au 14 avril, le ministère des Affaires étrangères a actualisé ses recommandations concernant Israël, l’Iran et le Liban.

En fin de semaine dernière, le Quai d’Orsay avait mit en garde les voyageurs au sujet de leurs déplacements au Liban. « Face aux risques d’escalade militaire au Proche-Orient, il est recommandé aux ressortissants français de s’abstenir impérativement de se rendre, dans les jours qui viennent, au Liban », indiquait vendredi le ministère des Affaires étrangères dans ses Conseils aux voyageurs.

Les Français appelés à quitter l’Iran

L’évolution de la situation a depuis confirmé cette mise en garde. Dans la nuit du 13 au 14 avril, l’Iran a lancé plus de 300 drones et missiles balistiques  et de croisière vers l’Etat hébreux, selon le monde. Redouté depuis le déclenchement des événements, le 7 octobre dernier, la crainte d’un embrasement régional est désormais dans tous les esprits. Samedi, le Quai d’Orsay a de ce fait recommandé « aux Français résidents en Iran qui en ont la possibilité, en fonction de la reprise du trafic aérien international, de quitter temporairement le pays. Il est demandé de faire preuve de la plus grande prudence dans les déplacements, d’éviter tout rassemblement dans le pays et de se tenir informé de la situation », souligne le ministère.

« La situation continuera d’être évaluée régulièrement et, face à la multiplication des rumeurs, il est recommandé de ne se fier qu’aux seules informations diffusées officiellement par les autorités françaises. Une cellule de réponse téléphonique a été ouverte à l’ambassade de France en Iran”, souligne également le site. « Par ailleurs, il est rappelé qu’il est recommandé aux ressortissants français de s’abstenir impérativement de se rendre en Iran, au Liban, en Israël et dans les Territoires palestiniens. »

« L’aéroport Ben Gourion est ouvert, précise le site. Les vols peuvent être perturbés dans les jours à venir : il convient de prendre l’attache de votre compagnie aérienne pour vérifier le statut de votre vol notamment en cas de départ dans les 48 heures. » Des perturbations ont affecté le trafic aérien pendant le week-end.

Pour l’heure, les recommandations n’ont pas été actualisées concernant les pays voisins d’Israël, l’Egypte et la Jordanie.

Pour évaluer les conséquences de ces événements sur les flux touristiques dans la région, une réunion du Seto devait avoir lieu ce lundi en fin de matinée.

Attaque de l’Iran contre Israël : le Quai d’Orsay actualise ses Conseils aux voyageurs (lechotouristique.com)

Avr. 15, 2024

Derniers Articles

Souscrivez à notre newsletter