Gagnez, Apprenez et économisez !

17 juillet 2024 / 23:35
No Data Found

Aucune information disponible

La SNCF devrait vivre un nouvel été porteur en termes de fréquentation de ses trains TGV et Intercit

« On va connaître un été atypique, certes, puisque c’est l’été des Jeux olympiques, mais on sait déjà que ce sera un grand cru », avance le directeur de TGV-Intercités, Alain Krakovitch. « Aujourd’hui, on a un niveau de ventes qui est légèrement supérieur (+2%) par rapport à 2023 » à la même époque.

La SNCF a vendu environ un tiers (32%) des billets disponibles pour cet été, comme indiqué lors du congrès des Entreprises du Voyage. « Les clients ont pris l’habitude de prendre leurs réservations avec une anticipation moyenne entre quinze jours et un mois avant les voyages », complète Alain Krakovitch. Ce qui explique qu’il reste encore 40% des billets en vente pour le mois de juillet, et 75% pour le mois d’août. En revanche, les trajets les week-ends vers les destinations les plus prisées (Méditerranée, sud-ouest de la France et Bretagne), sont bien souvent déjà complets.

Une « très forte augmentation » constatée pendant les JO

Pour le premier week-end de grand départ de l’été, la SNCF a accueilli 1,2 million de voyageurs dans ses gares partout en France, dont 450 000 au départ de Paris. « Le taux de remplissage de nos trains est de 87% » pour ce week-end, chiffre Alain Krakovitch. L’été va également être marqué par les Jeux olympiques de Paris qui auront lieu du 26 juillet au 11 août et pour lesquels la SNCF a dit ne pas ressentir de « phénomène d’évitement » de la capitale.

La SNCF a enregistré « une très forte augmentation de la demande sur la semaine » pendant la quinzaine olympique, de l’ordre de +20% par rapport à l’an dernier. Cela ne concerne pas simplement Paris mais toutes les villes où auront lieu des épreuves, comme Lille où doivent se tenir de nombreux matchs de basket et de handball. La fréquentation de ses gares devrait doubler, comparé à 2023.

Alain Krakovitch est également revenu sur les débuts du Passe rail, réservé aux moins de 27 ans et qui permet de voyager en illimité en TER et Intercités moyennant un abonnement à 49 euros par mois. Mis en vente depuis le 5 juin, il s’en est écoulé « plusieurs dizaines de milliers », se félicite le patron de TGV-Intercités, jugeant ce niveau « satisfaisant ».

La SNCF anticipe "un été atypique" en raison des Jeux olympiques (lechotouristique.com)

Juil. 08, 2024

Derniers Articles

Souscrivez à notre newsletter