Gagnez, Apprenez et économisez !

No Data Found

Aucune information disponible

La Cité des Anges ne constitue souvent qu’une étape dans la découverte de la Californie. Pourtant, tentaculaire et déployant plus de 120 km de littoral, la 2e plus grande ville des États-Unis mérite plus qu’un survol. Même pour ceux qui croient la connaître.

Ça bouge à Los Angeles

C’est peu dire que Los Angeles bouge. Connue pour ses parcs d’attractions, ses plages de Santa Monica, Venice et Hollywood qui réveille tous les fantasmes, elle s’applique désormais à recentrer les visiteurs sur des quartiers comme Downtown, dopé par une hôtellerie au charme fou (Delphi Hotel, the Hoxton, The Winfield…) et regorgeant d’immeubles Art déco instagrammables à souhait. Autre point focus, Arts District à l’est, un quartier industriel qui explose littéralement depuis peu entre fresques murales, rooftops trendy où chiller et musées tendance (Archi et Design, Art Share L.A.) à picorer. Quant à la scène culinaire, elle met en avant une vingtaine de tables étoilées Michelin.

3 idées pour vos clients

  • S’immerger dans le musée de l’Académie du Cinéma. Hébergé dans l’ancien grand magasin May agrandi par la « bulle de savon » de Renzo Piano. À l’honneur, les métiers du cinéma et une époustouflante collection d’objets et costumes.
  • Apprendre l’histoire du signe mythique Hollywood le temps d’une balade familiale de 2h ponctuée d’une foule d’anecdotes historiques avec les guides très pointus de Los Angeles Off Road. En français, 10 pax et privatisable.
  • Arpenter, à pied ou à vélo, les 5 km de Venice Beach, entre palmiers et hippies, body builders et boutiques de souvenirs, et les quelques canaux bordés de belles maisons qui lui donnent son nom.

Les conseils des pros

©Adobe Stock

Incontournable : En été, filer admirer le coucher du soleil depuis le Griffith Observatory : on ne se lasse pas de la vue panoramique sur la ville, mais aussi le signe Hollywood. De plus, dès la nuit tombée, des télescopes sont mis gracieusement à disposition pour regarder les étoiles.

Sport : S’essayer au surf, sur la plage de Huntington, à 1h de route au sud de L.A.. Elle est considérée comme la capitale de ce sport : histoire de se prendre pour l’un des Beach Boys !

Arts : Luna, Luna, est sans conteste la nouveauté qui comblera les amoureux de Keith Haring, à deux plutôt qu’en famille, car on ne monte pas sur la plupart des manèges, trop fragiles.

Flore : Plutôt méconnu des touristes, mais prisé des habitants, le Descanso Gardens est un jardin botanique à 20 minutes au nord de Downtown. On y va surtout entre début mars et fin avril lorsque les centaines de cerisiers japonais sont en fleurs. Plus loin – comptez 1h30 de route – le pavot, la fleur officielle de l’État, fait le show de février à mai à Antelope Valley California Poppy Reserve, recouvrant des hectares de champs de ses teintes orange vif.

Faune : En vacances entre juin et octobre ? C’est le moment d’admirer les baleines bleues. Et pour les grises, c’est de décembre à mi-mai. Si l’on peut parfois les apercevoir depuis la plage, entre Los Angeles et l’île de Catalina, on multiplie les chances en prenant une excursion : de nombreux établissements organisent des sorties en bateau, à moins d’1h de la côte.

[Fiche Destination] Quoi de neuf à Los Angeles ? (lechotouristique.com)

Avr. 16, 2024

Derniers Articles

Souscrivez à notre newsletter