Gagnez, Apprenez et économisez !

No Data Found

Aucune information disponible

Les autorités sanitaires japonaises font état d’une augmentation de cas d’infections dues aux streptocoques depuis le début de l’année.

Depuis le début de l’année, le Japon s’inquiète de la recrudescence d’infections dues aux streptocoques du groupe A, qui sont moins dangereux que ceux du groupe B. Depuis le 1er janvier 2024, 474 cas de syndrome de choc toxique streptococcique (SCTS) ont été recensés sur l’archipel. Sur l’ensemble de l’année 2023, 941 personnes avaient été touchées au Japon par une SCTS. « Record » en date.

Toutefois, le Japon ne cède pas à la panique. Les autorités sanitaires locales ont ainsi demandé à la population de consulter un médecin dès l’apparition de symptômes (fièvre, maux de gorge, troubles digestifs…). Les infections se transmettent généralement par voie respiratoire et cutanée. Et dans de rares cas, l’infection peut devenir sévère voire mortelle, d’après le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Le Japon, une destination très prisée des Français

Sur sa page de « Conseils aux Voyageurs » dédiée au Japon, le Quai d’Orsay appelle à la vigilance, sans se montrer alarmiste. « Il convient de respecter les règles générales d’hygiène, de suivre les recommandations générales pour prévenir la propagation des infections (lavage des mains, port du masque…) et de consulter rapidement un médecin en cas d’apparition de symptômes. Il est recommandé de se tenir informé de l’évolution de la situation ».

Ce contexte sanitaire singulier intervient au moment où les départs vers le Japon, l’une des destinations de l’année 2023, atteignent un pic saisonnier. Le pays, qui multiplie les initiatives visant à lutter contre le surtourisme, a été l’un des premiers en Asie à retrouver sa clientèle française depuis la réouverture de ses frontières. La destination est même le gros porteur de plusieurs voyagistes comme Asia.

Japon/Streptocoque : les conseils du Quai d’Orsay (lechotouristique.com)

Avr. 02, 2024

Derniers Articles

Souscrivez à notre newsletter