Gagnez, Apprenez et économisez !

No Data Found

Aucune information disponible

La destination vient de dévoiler un ambitieux plan de développement touristique, prévoyant notamment de doubler le nombre de touristes étrangers d’ici 2030.

La concurrence s’aiguise un peu plus encore dans cette région du globe. Après Dubaï, qui vise de nouveaux records ou l’Arabie saoudite, qui revoit déjà ses objectifs très largement à la hausse, Abu Dhabi dévoile à son tour de nouvelles ambitions. Sa stratégie touristique 2030 se donne pour objectif de faire passer le nombre de visiteurs de près de 24 millions en 2023 à 39,3 millions en 2030, avec une croissance de 7% d’une année sur l’autre. En comptant aussi sur les touristes étrangers passant au moins une nuit sur place. Abu Dhabi en espère 7,2 millions en 2030, contre 3,8 millions à l’heure actuelle.

Avec l’objectif d’augmenter considérablement la contribution du secteur du tourisme et des voyages au PIB des Emirats arabes unis, en la faisant passer d’environ 49 milliards d’AED en 2023 à 90 milliards d’AED par an d’ici six ans. « Cette stratégie devrait générer environ 178000 nouveaux emplois d’ici 2030, l’ensemble des infrastructures touristiques se développant pour répondre à cette demande », expliquent les autorités de la destination. 

Et de fait, pour y parvenir, Abu Dhabi a planché sur une feuille de route très détaillée. 26 initiatives clés ont ainsi été identifiées, reposant sur quatre piliers. Pour améliorer « l’offre et l’activation de la ville », premier pilier de cette stratégie, Abu Dhabi ne compte visiblement pas lésiner sur la diversification de son offre en vue d’améliorer l’expérience des visiteurs. De nouveaux sites culturels ou parcs à thème sont annoncés. « Le calendrier des événements de l’émirat, qui comprend des concerts, des festivals et des événements familiaux tout au long de l’année, s’en trouvera renforcé », indique la destination. « Le paysage gastronomique va se diversifier de manière significative avec de nouvelles offres, comprenant notamment l’ouverture d’écoles culinaires et de programmes de formation », assure également Abu Dhabi.

Attirer les investisseurs

Le pilier « Infrastructures et mobilité » prévoit quant à lui l’augmentation du nombre de chambres d’hôtels disponibles dans toutes les catégories d’hébergement, passant de 34000 en 2023 à 52000 d’ici 2030, la destination entendant également de développer l’offre de maisons de vacances à la location. L’Émirat projette également d’améliorer les routes et l’offre de transport publics, mais aussi les infrastructures aéroportuaires, ce qui devrait permettre d’augmenter le nombre de sièges proposés par les compagnies aériennes locales et internationales.

Simplifier les formalités sera un autre levier pour encourager les voyages… et les investissements. Abu Dhabi compte ainsi améliorer les processus de délivrance des visas, des licences et des réglementations, « afin de fluidifier le secteur des affaires », indiquent les autorités de la destination, qui compte aussi redoubler d’efforts en termes de promotion et de marketing, le quatrième pilier d’une stratégie destinée à « favoriser une croissance durable du secteur ».

En 2023, Abu Dhabi a accueilli 24 millions de visiteurs, comptabilisant une hausse de 27% de la clientèle hôtelière et de 54% de la clientèle internationale par rapport à l’année précédente. Le nombre des visiteurs a également été stimulé par une hausse de 44% des événements MICE, relèvent les autorités de la destination.

Abu Dhabi : virage stratégique et nouvelles ambitions pour le tourisme (lechotouristique.com)

Avr. 09, 2024

Derniers Articles

Souscrivez à notre newsletter