Gagnez, Apprenez et économisez !

No Data Found

Aucune information disponible

Quelle est la feuille de route « voyage » de la marketplace Veepee ? Quid, aussi, des tendances 2024 ? L’Echo touristique fait le point avec Albert Serrano Pons, directeur de Veepee Voyage.L’Echo touristique : Un an après votre prise de fonctions comme directeur de Veepee Voyage, quelle est votre feuille de route ? Albert Serrano Pons : Nous restons pleinement focalisés sur l’offre, dans le cadre de notre « cardinal plan ». C’est l’ADN du groupe Veepee et de son modèle B2B2C. Nos partenaires s’impliquent pour garantir des prix attractifs autour de ventes événementielles et d’autres opérations spéciales. Après le trou d’air provoqué par la pandémie, Veepee Voyage avait prévu de retrouver dès 2023 le niveau de ventes de 2019, soit environ 350M€. Avez-vous atteint cet objectif ? Et comment se présente 2024 ? Albert Serrano Pons : L’année 2023 a été inégale, comme pour beaucoup d’acteurs du secteur. Sur 2024, Veepee Voyage enregistre un très bon démarrage au premier trimestre, malgré le contexte géopolitique actuel. Au mois de mars, nous sommes sur le même rythme de croissance qu’en janvier. Sur la première semaine d’avril, la croissance se poursuit, avec un taux à un chiffre. Nous ignorons quelles seront les incidences des Jeux olympiques et paralympiques sur l’ensemble de l’année. L’impact variera sans aucun doute en fonction des destinations, mais il sera globalement limité. Nous sommes confiants. Aujourd’hui, 2024 s’annonce meilleure que 2023 pour Veepee Voyage : nous ferons un chiffre d’affaires plus important que l’année dernière. Nous avons déjà réalisé près de 30% des ventes annuelles prévisionnelles. Vous disiez que 2024 devrait être meilleure que 2023. La destination France tire-t-elle mieux son épingle du jeu que les autres ? Albert Serrano Pons : Oui. En 2024, nous observons une forte progression de la destination France. Nous bouclons une très bonne saison ski. Au niveau des destinations étrangères, la Tunisie poursuit son rebond. L’Egypte, elle, remonte la pente, même si nous n’avons pas retrouvé les niveaux de ventes de 2023 en raison du contexte géopolitique dans la région depuis l’automne dernier. Les destinations habituelles de l’été – Espagne, Grèce, Italie – restent plébiscitées, même si les prix ont augmenté. Sur le long-courrier nous enregistrons une croissance des Etats-Unis, de l’île Maurice, des Emirats et de la République dominicaine notamment. Nous avons fait de belles opérations dédiées à ces pays. Vous l’avez rappelé, vous avez un modèle B2B. Comment fonctionne-t-il ? Albert Serrano Pons : Nous sommes une marketplace, avec une marque de confiance. Nous réalisons 200 ventes événementielles par mois sur la verticale du voyage et des loisirs. Nous travaillons avec une multitude d’acteurs du secteur qui sont rémunérés à la commission. L’une de nos grandes forces, c’est notre trafic (3 millions de visiteurs uniques/jour au total, NDLR). Via notre modèle, nos partenaires encaissent directement ce qui leur est dû sur le séjour. C’est un atout. Vous promettez des prix très attractifs par rapport au marché. Cela signifie donc que vous demandez à vos partenaires de réduire leurs marges ? Albert Serrano Pons : Les prix attractifs sont au cœur de notre modèle. Nous nous appuyons sur une équipe commerciale de plus de 50 personnes qui travaillent avec nos partenaires pour qu’ils proposent les meilleures offres à nos membres. Nous portons une grande attention à la qualité de nos partenaires. Notre promesse auprès du consommateur chez Veepee est claire : des prix attractifs et la qualité ainsi que la profondeur de l’offre. Parlons innovation. Que prépare Veepee dans l’intelligence artificielle ? Albert Serrano Pons : Par essence, Veepee est une entreprise technologique et innovante. Évidemment, nous étudions différentes applications de l’intelligence artificielle. Nous avons mis des ressources sur l’IA, qui sera à mon sens un pilier de la croissance et de l’innovation. Mais il est trop tôt pour dévoiler nos projets. Veepee en chiffres Lancement de l’activité en 2011 120 salariés chez Veepee Voyage CA du groupe 2023 : 3,2 milliards d’euros en 2023 90% du trafic global vient du mobileL’Echo touristique : Un an après votre prise de fonctions comme directeur de Veepee Voyage, quelle est votre feuille de route ? Albert Serrano Pons : Nous restons pleinement focalisés sur l’offre, dans le cadre de notre « cardinal plan ». C’est l’ADN du groupe Veepee et de son modèle B2B2C. Nos partenaires s’impliquent pour garantir des prix attractifs autour de ventes événementielles et d’autres opérations spéciales. Après le trou d’air provoqué par la pandémie, Veepee Voyage avait prévu de retrouver dès 2023 le niveau de ventes de 2019, soit environ 350M€. Avez-vous atteint cet objectif ? Et comment se présente 2024 ? Albert Serrano Pons : L’année 2023 a été inégale, comme pour beaucoup d’acteurs du secteur. Sur 2024, Veepee Voyage enregistre un très bon démarrage au premier trimestre, malgré le contexte géopolitique actuel. Au mois de mars, nous sommes sur le même rythme de croissance qu’en janvier. Sur la première semaine d’avril, la croissance se poursuit, avec un taux à un chiffre. Nous ignorons quelles seront les incidences des Jeux olympiques et paralympiques sur l’ensemble de l’année. L’impact variera sans aucun doute en fonction des destinations, mais il sera globalement limité. Nous sommes confiants. Aujourd’hui, 2024 s’annonce meilleure que 2023 pour Veepee Voyage : nous ferons un chiffre d’affaires plus important que l’année dernière. Nous avons déjà réalisé près de 30% des ventes annuelles prévisionnelles. Vous disiez que 2024 devrait être meilleure que 2023. La destination France tire-t-elle mieux son épingle du jeu que les autres ? Albert Serrano Pons : Oui. En 2024, nous observons une forte progression de la destination France. Nous bouclons une très bonne saison ski. Au niveau des destinations étrangères, la Tunisie poursuit son rebond. L’Egypte, elle, remonte la pente, même si nous n’avons pas retrouvé les niveaux de ventes de 2023 en raison du contexte géopolitique dans la région depuis l’automne dernier. Les destinations habituelles de l’été – Espagne, Grèce, Italie – restent plébiscitées, même si les prix ont augmenté. Sur le long-courrier nous enregistrons une croissance des Etats-Unis, de l’île Maurice, des Emirats et de la République dominicaine notamment. Nous avons fait de belles opérations dédiées à ces pays. Vous l’avez rappelé, vous avez un modèle B2B. Comment fonctionne-t-il ? Albert Serrano Pons : Nous sommes une marketplace, avec une marque de confiance. Nous réalisons 200 ventes événementielles par mois sur la verticale du voyage et des loisirs. Nous travaillons avec une multitude d’acteurs du secteur qui sont rémunérés à la commission. L’une de nos grandes forces, c’est notre trafic (3 millions de visiteurs uniques/jour au total, NDLR). Via notre modèle, nos partenaires encaissent directement ce qui leur est dû sur le séjour. C’est un atout. Vous promettez des prix très attractifs par rapport au marché. Cela signifie donc que vous demandez à vos partenaires de réduire leurs marges ? Albert Serrano Pons : Les prix attractifs sont au cœur de notre modèle. Nous nous appuyons sur une équipe commerciale de plus de 50 personnes qui travaillent avec nos partenaires pour qu’ils proposent les meilleures offres à nos membres. Nous portons une grande attention à la qualité de nos partenaires. Notre promesse auprès du consommateur chez Veepee est claire : des prix attractifs et la qualité ainsi que la profondeur de l’offre. Parlons innovation. Que prépare Veepee dans l’intelligence artificielle ? Albert Serrano Pons : Par essence, Veepee est une entreprise technologique et innovante. Évidemment, nous étudions différentes applications de l’intelligence artificielle. Nous avons mis des ressources sur l’IA, qui sera à mon sens un pilier de la croissance et de l’innovation. Mais il est trop tôt pour dévoiler nos projets. Veepee en chiffres Lancement de l’activité en 2011 120 salariés chez Veepee Voyage CA du groupe 2023 : 3,2 milliards d’euros en 2023 90% du trafic global vient du mobile

L’Echo touristique : Un an après votre prise de fonctions comme directeur de Veepee Voyage, quelle est votre feuille de route ?

Albert Serrano Pons : Nous restons pleinement focalisés sur l’offre, dans le cadre de notre « cardinal plan ». C’est l’ADN du groupe Veepee et de son modèle B2B2C. Nos partenaires s’impliquent pour garantir des prix attractifs autour de ventes événementielles et d’autres opérations spéciales.

Après le trou d’air provoqué par la pandémie, Veepee Voyage avait prévu de retrouver dès 2023 le niveau de ventes de 2019, soit environ 350M€. Avez-vous atteint cet objectif ? Et comment se présente 2024 ?

Albert Serrano Pons : L’année 2023 a été inégale, comme pour beaucoup d’acteurs du secteur. Sur 2024, Veepee Voyage enregistre un très bon démarrage au premier trimestre, malgré le contexte géopolitique actuel. Au mois de mars, nous sommes sur le même rythme de croissance qu’en janvier. Sur la première semaine d’avril, la croissance se poursuit, avec un taux à un chiffre. Nous ignorons quelles seront les incidences des Jeux olympiques et paralympiques sur l’ensemble de l’année. L’impact variera sans aucun doute en fonction des destinations, mais il sera globalement limité. Nous sommes confiants. Aujourd’hui, 2024 s’annonce meilleure que 2023 pour Veepee Voyage : nous ferons un chiffre d’affaires plus important que l’année dernière. Nous avons déjà réalisé près de 30% des ventes annuelles prévisionnelles.

Vous disiez que 2024 devrait être meilleure que 2023. La destination France tire-t-elle mieux son épingle du jeu que les autres ?

Albert Serrano Pons : Oui. En 2024, nous observons une forte progression de la destination France. Nous bouclons une très bonne saison ski. Au niveau des destinations étrangères, la Tunisie poursuit son rebond. L’Egypte, elle, remonte la pente, même si nous n’avons pas retrouvé les niveaux de ventes de 2023 en raison du contexte géopolitique dans la région depuis l’automne dernier. Les destinations habituelles de l’été – Espagne, Grèce, Italie – restent plébiscitées, même si les prix ont augmenté. Sur le long-courrier nous enregistrons une croissance des Etats-Unis, de l’île Maurice, des Emirats et de la République dominicaine notamment. Nous avons fait de belles opérations dédiées à ces pays.

Vous l’avez rappelé, vous avez un modèle B2B. Comment fonctionne-t-il ?

Albert Serrano Pons : Nous sommes une marketplace, avec une marque de confiance. Nous réalisons 200 ventes événementielles par mois sur la verticale du voyage et des loisirs. Nous travaillons avec une multitude d’acteurs du secteur qui sont rémunérés à la commission. L’une de nos grandes forces, c’est notre trafic (3 millions de visiteurs uniques/jour au total, NDLR). Via notre modèle, nos partenaires encaissent directement ce qui leur est dû sur le séjour. C’est un atout.

Vous promettez des prix très attractifs par rapport au marché. Cela signifie donc que vous demandez à vos partenaires de réduire leurs marges ?

Albert Serrano Pons : Les prix attractifs sont au cœur de notre modèle. Nous nous appuyons sur une équipe commerciale de plus de 50 personnes qui travaillent avec nos partenaires pour qu’ils proposent les meilleures offres à nos membres. Nous portons une grande attention à la qualité de nos partenaires. Notre promesse auprès du consommateur chez Veepee est claire : des prix attractifs et la qualité ainsi que la profondeur de l’offre.

Parlons innovation. Que prépare Veepee dans l’intelligence artificielle ?

Albert Serrano Pons : Par essence, Veepee est une entreprise technologique et innovante. Évidemment, nous étudions différentes applications de l’intelligence artificielle. Nous avons mis des ressources sur l’IA, qui sera à mon sens un pilier de la croissance et de l’innovation. Mais il est trop tôt pour dévoiler nos projets.

Veepee en chiffres

  • Lancement de l’activité en 2011 
  • 120 salariés chez Veepee Voyage
  • CA du groupe 2023 : 3,2 milliards d’euros en 2023
  • 90% du trafic global vient du mobile

Veepee Voyage : "2024 s’annonce meilleure que 2023" (lechotouristique.com)

 

Avr. 09, 2024

Derniers Articles

Souscrivez à notre newsletter