Gagnez, Apprenez et économisez !

No Data Found

Aucune information disponible

Booking.com
Booking est un acteur important dans l’écosystème touristique européen, nous allons nous assurer qu’il respectera complètement ses obligations », a déclaré le commissaire européen au Numérique, Thierry Breton.

La Commission européenne a annoncé lundi que la plateforme néerlandaise de réservation d’hôtels Booking était désormais soumise aux nouvelles règles de concurrence plus strictes imposées dans l’UE à une poignée de géants de la « tech ».

Il s’agit du règlement sur les marchés numériques (DMA), qui vise à surveiller et endiguer les abus de position dominante pour mieux protéger les start-up en Europe et améliorer le choix offert aux utilisateurs.

Les groupes soumis au règlement doivent par exemple informer Bruxelles de tout projet d’acquisition d’entreprise du numérique en Europe, et n’ont plus le droit de se servir des données générées par leurs entreprises clientes pour les concurrencer.

Booking a six mois pour s’aligner

Booking.com dispose désormais d’un délai de six mois pour se mettre en conformité avec toutes les dispositions légales.

La plateforme n’est d’ailleurs pas surprise. « Nous travaillons depuis un certain temps avec la Commission européenne en anticipation de la décision rendue aujourd’hui », explique son service presse.

Depuis début mars, le DMA s’applique déjà à certains services de cinq mastodontes américains – Alphabet, Amazon, Apple, Meta, Microsoft – et au réseau social TikTok (ByteDance).

Concurrence et DMA : l'Europe place Booking sous supervision renforcée (lechotouristique.com)

Mai 13, 2024

Derniers Articles

Souscrivez à notre newsletter