Gagnez, Apprenez et économisez !

No Data Found

Aucune information disponible

A partir du 23 mai, certains trajets internationaux ne sont plus disponibles à la vente sur SNCF Connect. Mais d’autres canaux de distribution sont touchés comme Amadeus. La SNCF assure que l’impact est limité, pour les internautes comme pour les agences de voyages.

« À partir du 23 mai, la SNCF Connect ne commercialise plus aucun billet de compagnie étrangère ». « Impossible donc de réserver un billet pour un voyage à l’étranger. » C’est la plateforme de réservation de billets de train et d’avion Kombo qui a l’affirmé, mardi 14 mai, dans un communiqué.

Info ou intox ? Nous avons interrogé SNCF Connect pour obtenir une réponse à la source. L’application reconnaît l’arrêt temporaire de la vente de certaines offres de transporteurs européens, liés à une mise à jour fonctionnelle. 

Certaines liaisons internationales touchées, pas toutes

« A partir du 23 mai 2024, la vente de certains trajets internationaux ne sera momentanément plus possible sur SNCF Connect, impactée par un changement en cours du système de réservation, indique son service presse. Cela ne change rien pour la majorité des ventes internationales : les billets des trains entre la France et l’Europe tels que ceux d’Eurostar (Londres, Bruxelles, Amsterdam, Cologne…), Lyria (Genève, Lausanne, Zurich…), DB-SNCF en coopération, ou encore depuis et vers Barcelone et Milan, sont toujours vendus sur SNCF Connect. Ils représentent plus de 95 % des ventes internationales faites sur le site et l’application. »

Des améliorations attendues à l’automne 2024

Kombo, concurrent challenger, a un peu grossi le trait en évoquant l’impossibilité totale de réserver un voyage à l’étranger… Mais de son côté, SNCF Connect minimise peut-être l’affaire.

Sur l’application SNCF Connect, nous avons effectué plusieurs recherches aléatoires, toutes le 20 juin 2024. Résultat, des trajets internationaux ont bel et bien disparu, comme Paris-Rome, Paris-Vienne en Autriche, Paris-Madrid. SNCF Connect affiche alors ce message : « Aucun trajet n’est disponible à la réservation avec vos critères de recherche. » En revanche, nous avons trouvé des trains sur Paris-Amsterdam, Marseille-Amsterdam, Paris-Londres, Lyon-Londres.

Jusqu’à quand le problème va-t-il perdurer ? « Des améliorations seront apportées dès l’automne 2024 avant le déploiement d’un nouveau système courant 2025 », plus performant, nous assure SNCF Voyageurs/TGV- Intercités.

Des agences de voyages impactées

Et d’après nos recherches, l’arrêt temporaire des ventes internationales affecte d’autres canaux de distribution.

Interrogée à ce sujet, SNCF Voyageurs/TGV- Intercités nous indique que « les principales agences (spécialistes, Ndlr) comme Trainline, Omio, Rail Europe continuent à vendre via leurs propres connexions directes ». Par contre, « les agences qui utilisent le système de réservation concerné sont impactées », ajoute-t-il.

Et de fait, les agences de voyages traditionnelles font le même constat que les utilisateurs de SNCF Connect. Nous avons contacté un agent de voyages équipé d’Amadeus qui a effectué des simulations pour L’Echo touristique. Le 20 juin, Amadeus ne lui trouve pas de trajets disponibles sur Paris-Rome, Paris-Vienne et Paris-Madrid.

« Le comble »

« Sur Paris-Vienne, il y a des trajets via Francfort ou Stuttgart le 20 mai, mais pas le 20 juin, poursuit cet agent de voyages. C’est le comble, à l’heure nous sommes encouragés à commercialiser le train. Vendre les mobilités douces n’est pas simple », relève le vendeur.

Mais selon un cadre de la SNCF, les agences recourent souvent à d’autres interfaces que le système Hermes concerné par l’interruption commerciale partielle. « L’impact sera relativement faible voire nul pour la distribution, assure-t-il. Il sera nettement plus important pour SNCF Connect ». Idem dans les gares. La concurrence devrait en tirer partie, pas seulement en termes d’image…

SNCF : des billets internationaux ne sont plus vendus sur SNCF Connect et Amadeus (lechotouristique.com)

 

Mai 16, 2024

Derniers Articles

Souscrivez à notre newsletter